Aller au contenu principal

AXE MOSES (MANAGEMENT DES ORGANISATIONS SPORTIVES ET ÉTUDES DES EFFETS SOCIAUX)

L’équipe Moses articule ses travaux de recherche autour de deux questions principales :

  • Quelles sont les spécificités des stratégies des organisations sportives dans un contexte concurrentiel multisectoriel (commercial et non-marchand public et associatif) et multi-scalaire (local, national et international) ?
  • Quels sont les impacts  économiques et  sociaux de la pratique sportive ou du spectacle sportif  à l'échelle locale, nationale ou internationale?

Cette question s’inscrit dans la lignée des travaux précédemment publiés notamment par Desbordes, Richelieu (20112012), Gerke et al. (2017), Liu et al. (2017), Chanavat et al. (2015), Chanavat et al. (2017) dans le domaine du spectacle sportif.

Les thématiques du sponsoring, du naming, de l’internationalisation des marques sont abordées (Desbordes, Richelieu, 20182019), en mettant l’emphase sur les ouvertures de nouveaux marchés pour le sport business (Chine notamment).

Vidéos de vulgarisation, illustratives des recherches menées dans le cadre de cette première question :

 

Le nouveau quadriennal a élargi cette réflexion aux organisations fédérales. Il s’agit ici de poursuivre les travaux initiés par Hautbois (2014) puis par Erb (2018) et d’éclairer les spécificités des stratégies marketing, de développement ou de communication conçues et mises en œuvre par les fédérations sportives nationales ou internationales. Il s’agit également de mobiliser les

notions d’attachement aux marques (Lewi, Lacoeuilhe, 2007), d’expériences de consommation (Hetzel, 2002) dans un contexte fédéral. Les ressorts de la satisfaction et de la fidélisation (vs abandon) (Moulins, 1998, Chandrashekaran et al. 2007) des licenciés des fédérations sont analysés de puissants.

Le sport ayant une forte dimension sociale, ses effets sur l’économie et la société ont fait l’objet de nombreux travaux. Est posée de manière sous-jacente, la question, plus large, de la responsabilité sociale des organisations impliquées dans ce secteur sportif.

Compte tenu d’enjeux tant scientifiques que sociétaux, l’axe MOSES accentue ses recherches autour de cette question au cours du présent quadriennal. L’impact social du sport qui se pratique ou du sport qui se regarde fera l’objet d’une attention particulière. A la suite des travaux réalisés par Djaballah et al. (2015 ; 2017), Blumrodt et al, (2013), Hautbois et al. (2019a ; 2019b), Liu et al. (2017), les variables telles que l’engagement dans la pratique sportive ou le sport adapté aux personnes en situation de handicap, le sentiment

d’appartenance à la communauté, la fierté citoyenne, l’estime de soi mais aussi l’image et d’attractivité touristique d’une destination seront analysées.

Au-delà de ces deux questions de recherche particulières, et de manière plus générale, les membres de l’axe MOSES essaient de changer les paradigmes, en modifiant les approches classiques du management du sport traditionnellement entièrement focalisé sur le marketing sportif. Les notions de SGI (Sporting Goods Industry) et de « Sport governance » sont ici investiguées et ont donné lieu à des publications innovantes (Aymar, Desbordes, Hautbois, 2018 ; Desbordes, Aymar, Hautbois, 2019) présentées dans différents médias :

Contact

Responsable de l'axe MOSES :

Christopher Hautbois, Maître de conférences

christopher.hautbois@universite-paris-saclay.fr