Aller au contenu principal

Les diplômés de la Faculté des Sciences et du Sport participent au Forum de l'Apprentissage

Formation Article publié le 06 septembre 2021

Les 2, 3 et 4 juin derniers avait lieu le Forum de l'Apprentissage qui s'adresse aux étudiants admissibles dans une formation de l'Université Paris-Saclay (de BAC+2 à BAC+5) et en recherche d'un contrat d'apprentissage.

Organisé par la Direction de la Formation et de la Réussite de l'Université Paris-Saclay, l'objectif de ce forum est double : permettre aux étudiants de faciliter leur recherche de contrat d'apprentissage et de candidater à des offres sérieuses et permettre aux entreprises de finaliser de vrais recrutements en rencontrant des candidats motivés, présélectionnés par les équipes pédagogiques de l'Université Paris-Saclay.

Pour accompagner au mieux les étudiants, l'Université Paris-Saclay a mobilisé son Réseau des Diplômés afin de proposer des séances de coaching et des témoignages inspirants.

Avoir un retour d'expérience sur l'apprentissage, écouter les témoignages des diplômés ayant démarré leur parcours professionnel en tant qu'apprenti est source d'inspiration pour les étudiants. Une série d'interviews au format article et vidéo a été réalisée, permettant aux étudiants de mieux se projeter, de bien comprendre les atouts de l'apprentissage, se les approprier afin de mieux les partager avec le recruteur lors de l'entretien.

 

 

 

PORTRAIT DE DIPLÔMÉE : Juliette SAULNIER « Apprentissage au service de l’accessibilité »

 

Prénom et Nom : Juliette SAULNIER, âge : 28 ans

Diplôme : Master Vieillissement et Handicap : Mouvement et Adaptation (VHMA) obtenu en 2017

Etablissement : Faculté des sciences du sport – Université Paris-Saclay

 

Pourquoi avoir choisi l’Université Paris-Saclay et la Faculté des sciences du sport ?

J’ai démarré mon parcours par une Licence STAPS Sport & Santé à l’Université d’Evry Val d’Essonne (UEVE). J’ai rejoint la Faculté des Sciences du sport à Orsay pour suivre l’option « Activité Physique et Adaptée et Santé » (APAS) et j’ai enchainé un Master 1 & 2 VHMA.

Pourquoi avoir choisi une formation en apprentissage ?

C’était l’occasion d’avoir une expérience professionnelle dans le secteur d’activité au sein duquel je voulais travailler et de gagner en légitimité dans le monde du travail. L’apprentissage donne une longueur d’avance à la sortie du diplôme et permet de nourrir son CV.

Quels sont les atouts selon vous d’un apprentissage ?

L’apprentissage permet de travailler dans des missions en cohérence avec son domaine d’étude. Il y a un côté très concret, on se rend compte de la réalité du terrain. Il y a toujours une adaptation entre la théorie des cours et la réalité de l’apprentissage. Il faut jongler entre les deux pour appliquer ses connaissances dans la pratique. L’apprentissage donne un rythme adapté à la vie professionnelle que j’ai apprécié. On accède aussi à un réseau propre à l’entreprise dans laquelle on travaille et grâce aux collègues que l’on fréquente.

Comment s’étaient passés vos entretiens à l’époque ?

J’ai beaucoup candidaté. A l’époque, je voulais travailler dans l’accessibilité pour le monde de la culture, par exemple dans les musées. J’ai dû revoir mon projet car le secteur ne recrutait pas. J’ai pris conseil auprès de mes professeurs en faisant un point d’étape sur mon projet professionnel. Une de mes professeurs, Alexandra Perrot, m’a orienté vers d’autres types d’offres d’emploi portant sur l’accessibilité mais dans d’autres secteurs, en me poussant à postuler.

Où avez-vous fait votre apprentissage ? Quel souvenir en gardez-vous ?

J’ai rejoint Paris Habitat, qui est le premier bailleur social de la ville de Paris, avec 120 000 logements et 4 000 commerces, en tant que chargée d'études au service « Handicap & Vieillissement ». J’avais pour mission de coder l’accessibilité des logements (neufs ou réhabilités) et des parties communes. Je m’assurais de la mise en conformité des chantiers et du respect de la réglementation. Concrètement, c’est une double vérification à la fois sur les plans et lors des visites sur site qui va dans les détails : est-ce qu’il y a des marches ? Si oui combien ? Sont-elles franchissables avec une canne ? J’en garde un bon souvenir puisque j’y travaille toujours aujourd’hui !

Que faites-vous aujourd’hui ?

A la fin de mon alternance, Paris Habitat m’a embauchée d’abord en CDD, puis en CDI. Je suis désormais, chargée d’études, je m’occupe de l’accessibilité des commerces de Paris Habitat et je pilote l’Agenda d’Accessibilité Programmée. Je suis en charge de l’avancée puis du contrôle final des travaux. J’agis entre la stratégie et le terrain.

Témoignage vidéo Juliette Saulnier

 

PORTRAIT DE DIPLÔMÉE : Camille LOUIS « Apprentissage au service de l’activité physique adaptée »

 

Prénom et Nom : Camille LOUIS, âge : 28 ans

Diplôme : Master Vieillissement et Handicap : Mouvement et Adaptation (VHMA) obtenu en 2017

Etablissement : Faculté des sciences du sport – Université Paris-Saclay

 

Pourquoi avoir choisi l’Université Paris-Saclay et la Faculté des sciences du sport ?

J’ai démarré mon parcours par une Licence Activités Physiques Adaptée, puis j’ai pris connaissance de l’existence du Master Vieillissement et Handicap :

: Mouvement et Adaptation (VHMA) qui proposait la formule apprentissage qui m’a beaucoup plu. Je me suis donc inscrite pour suivre le Master 1 et Master 2 VHMA

Pourquoi avoir choisi une formation en apprentissage ?

L’apprentissage permet de bénéficier d’une vraie expérience professionnelle intéressante dans une entreprise, valorisable dans le CV. L’apprentissage crée un lien intelligent et terrain entre les cours et le théorique d’un côté et l’entreprise et le pratique de l’autre.

Quels sont les atouts selon de vous d’un apprentissage ?

L’apprentissage est une expérience sur le moyen et long terme avec la possibilité de créer, suivre et terminer des projets. L’apprentissage installe une vraie relation de confiance entre l’apprenti et l’employeur. L’apprentissage permet de vrais missions et de vrais responsabilités, un apprenti est un vrai salarié.

Comment s’étaient passés vos entretiens à l’époque ?

Cela est allé assez vite, j’ai passé deux entretiens. Le premier dans l’entreprise où j’avais précédemment réalisé un stage. L’entretien s’était bien passé, mais il voulait repartir sur un stage. J’ai donc passé un autre entretien dans une seconde entreprise recommandée par une diplômée de mon master qui est aussi une amie, terminant elle-même son apprentissage, elle m’a alerté sur le fait que le poste allait être disponible. Elle m’a donné le contact et j’ai été embauchée.

Où avez-vous fait votre apprentissage ? Quel souvenir en gardez-vous ?

J’étais à l’UFOLEP (Union Française des Oeuvres Laïques d'Education Physique) à Nanterre où j’étais chargée de projet handicap et vieillissement en proposant des activités physiques adaptées à des personnes âgées et des personnes handicapées. J’ai travaillé notamment sur la prévention des chutes avec des personnes âgées en montant des partenariats avec des EPHAD par exemple et en animant les ateliers. J’ai aussi organisé un évènement handi-valide pour sensibiliser au handicap par le biais du sport.

Que faites-vous aujourd’hui ?

Je suis co-directrice d’une association de tourisme adapté « Accès Aventure » qui organise des vacances adaptées, surtout à l’étranger, pour les personnes avec un handicap mental. Mes missions mêlent handicap et accessibilité avec l’idée de rendre le tourisme et la culture accessibles.

Témoignage vidéo Camille Louis

Article rédigé par Sabine Ferrier, Université Paris-Saclay, bâtiment 330, allée Charles Darwin, 91400 Orsay

Tel. : 06.24.54.09.76 OU 01.69.15.33.29

Vous êtes diplômé(e) de l'Université Paris-Saclay et souhaitez rejoindre notre réseau ? Envoyez-nous un mail à alumni.upsaclay@universite-paris-saclay.fr